Alain Petit : Le Japon laboratoire récalcitrant du savoir jésuite

Dans son intervention donnée à l’occasion du projet “Le MI-LIEU entre Orient et Occident” à Ussel d’Allier le 1er juillet 2017, Alain Petit propose une approche déconstructive de “l’empire jésuite”, qu’il propose de considérer non  pas comme un empire, mais comme une interconnexion mondiale archipélique, dont le Japon est à la fois le laboratoire et la limite. Comment penser la schunyata bouddhique au prisme de la théologie chrétienne? Dans leur effort désespéré et inégalé de traduction culturelle mondialisée les Jésuites s’approchent au plus près de la différence culturelle entre Orient et Occident, mais  à la recherche d’une universalité du Divin pré-donnée à tout humain et quelque soit sa culture ils rencontrent dans le bouddhisme et notamment dans la pensée d’une Vacuité qui ne soit pas un Néant un cas radicalement imprévu et impensable pour eux qui les oblige à affirmer que les prêtres bouddhistes manipulent les âmes pour maintenir un pouvoir sur les coeurs, dessinant ainsi une figure de l’imposture ecclésiale que le rationalisme des Lumières retournera contre eux.

https://richmedia.univ-bpclermont.fr/Mediasite/Play/a152fd828e964cc79fc98a42864b58d81d


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search