Le MI-LIEU entre Orient et Occident : Journée préparatoire autour d’un projet de recherche en cours de structuration

Cette rencontre qui aura lieu à la MSH (salle 332) le jeudi 20 octobre 2016 de 14 h à 19 h se conçoit comme une opération de lancement d’un projet de séminaire inter-centres dans le cadre du projet de recherche LES ORIENTS DESORIENTES   qui devrait impliquer au sein de la MSH de Clermont-Ferrand  au moins le PHIER, l’IHRIM, l’EHIC et le ComSol et à l’extérieur des collègues membres du CERC (Paris 3), du THALIM (UMR 7172, Paris 3), du TELEM (Bordeaux 3),  d’ANHIMA et de l’INALCO  ainsi qu’à l’étranger des collègues partenaires du réseau Les Orients désorientés.  Deux intervenants extérieurs y participeront : Annie Montaut (professeure émérite à l’INALCO) ainsi que Sarga Moussa (DR au THALIM, UMR 7172).

Le projet de séminaire Le MI-LIEU entre Orient et Occident se propose d’interroger par un éclairage transdisciplinaire (philosophie, littérature comparée, anthropologie et, dans l’idéal aussi,  géographie et architecture) un  complexe de questions convergentes.  Comment se pense aujourd’hui le lieu dans un monde marqué par une dialectique  entre local et global qui ne cesse d’évoluer et de redistribuer les multiples relations de l’un à l’autre dans un monde globalisé ? Comment, dans ce monde globalisé et instable, forger les outils de réflexion dont notre présent  a besoin de manière urgente, en faisant dialoguer les disciplines et les approches autour de la question cruciale du lieu, de l’entour, de « l’écoumène » au sens que lui donnent les recherches engagées par Augustin Berque ?  Quelles multiples incidences peut avoir  la différence entre Orient et Occident, appréhendée non comme une césure claire et nette et encore moins de manière essentialiste,  sur cette problématique qui engage non seulement  le statut de l’espace et les mutations de la temporalité de nos existences et de nos sociétés que notre appréhension de l’entour et de l’habitable,  mais qui nous oblige aussi, conformément au programme de travail que se donne le projet des Orients désorientés,  à revenir sur l’impensé ou le refoulé des relations complexes entre Orient et Occident, faites de rencontres et  d’emmêlements culturels d’une très grande diversité et à en dégager des modèles de compréhension. Au-delà de l’analyse du pouvoir-savoir occidental, il s’agit donc aussi de penser et d’anticiper les figures en gestation d’un Outre-Occident par le dialogue des savoirs et des disciplines

Programme de la demi-journée :

14 h – 14 h 45  Jean-Pierre Dubost : présentation générale du projet de séminaire inter-centres et de la réponse à l’AAP de la MSH

14 h 45 – 15h 00 : Questions et discussion.

15 h 00– 15 h  45 :  Annie Montaut : Penser le MI-LIEU à partir de l’Inde. Intervention et discussion. Répondant : Alain Petit

15 h 45 – 16 h 00 : Pause

16 h 00 – 17 h : Sarga Moussa, “L’ouverture du canal de Suez au prisme des voyageurs: un mythe de l’entre-deux”.  Intervention suivie de discussion. Répondant : Axel Gasquet

17 h 00 – 18 h 00 : Questions autour de la demande rédigée en réponse à l’AAP-MSH 2017-2018. Sous la direction de  J.P. Dubost, A. Petit  et A. Gasquet.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search